AUBANCE TEAM RACING

 

 

 

 

 

 

 

300 MILES DU VIGEANT

28 et 29 Mai 2004

 

Lieu : Circuit du Vigeant ( 86 - Vienne )
Météo : Super soleil vendredi et samedi.

Vendredi matin, le camion est chargé, nous n'attendons (mon frère et moi) plus que Marie (qui repasse son permis moto, et cette fois-ci c'est la bonne. Félicitations ma Puce). Enfin nous partons tous les trois avec une bonne nouvelle.

Nous arrivons au circuit vers 15h00. Je file directement au secrétariat pour prendre une séance d'essai libre afin de roder les plaquettes de frein neuves ainsi que les pneus neufs. Ouf, il reste une séance à 16h15. Je retourne au camion pour retrouver ma Puce et Denis et pour sortir ce qui est nécessaire pour la séance d'essai.

16h15, je pars tranquillement pour la séance (pneus et plaquettes neuves obligent). Je me sens vite à l'aise sur la moto et j'explore de nouvelles trajectoires. Fin des essais, je rentre satisfait et ma chronométreuse attitrée m'annonce que j'ai amélioré mon chrono de 5 secondes par rapport aux entraînements (nouveau chrono 2min06). Maintenant, c'est l'heure de l'installation du camp et de l'accueil de mon co-pilote et de notre Team-Manager. Cette fois-ci, on a passé les contrôles administratifs et techniques dès le vendredi soir, ça fait deux soucis de moins, reste les qualif. Pour l'heure, c'est détente pour tout le monde autour d'un petit festin préparé par notre cuistot hors repair " OLIVIER ".

Samedi, la première séance de qualif est à 8h00, c'est moi qui m'y colle, tout va bien, je me qualifie en 2min07, ce qui nous place provisoirement en 40ème position sur 56.

10h00 arrive, c'est au tour d'Olivier. Il a du mal à se refaire à ma moto (car ce n'est pas du tout la même partie cycle que sa 900 SS carbu). Il se qualifie en 2min14.

Finalement, nous prendrons le départ en 40ème position. Nous installons le stand avant de manger et au moment d'emmener la moto au stand, on s'aperçoit qu'elle fait un bruit bizarre, tout sauf celui d'une DUCATI et d'ailleurs tout le paddock s'en est rendu compte. On nous annonce que ça peut être une fuite à l'échappement ou une culasse de fêlée. Enfin bon, pas de trace d'huile, rien d'inquiétant.

Jean-Louis décide de me faire prendre le départ, je me sens moins tendu qu'à Dijon (ça fait toujours ça la première fois). Un bisou à ma supportrice la plus fidèle et hop en grille de départ. Je fais un départ pas trop mal, mais je me suis fait coincer au bout de la ligne droite. Je prends vite le rythme et améliore encore mon chrono en 2min05. A chaque décélération, la moto pète (retour de flamme au niveau des pots), je me croirais sur une machine de superbike, le top en plus elle tourne comme une balle. La fin de mon relais arrive, c'est au tour d'Olivier de se défouler. Au bout d'une heure de course, on pointe en 24ème position, c'est super. Dans son relais, Olivier c'est fait belle frayeur car une moto en difficulté est venue terminée son freinage contre lui, ça doit vraiment faire drôle. La fin de son relais approche, Jean-Louis passe le panneau stand, " super plus qu'un et c'est de nouveau à moi ! ". Mon relais se passe bien, je rentre et c'est à partir de là que ça se gâte. Olivier part pour son relais mais rentre en catastrophe au bout de 10min avec une grosse crampe à la jambe, impossible de continuer. Le temps de remettre la combinaison et je repars pour un relais mais nous avons perdu 2 tours. Pendant ce temps, notre super kiné a pris soin d'Olivier (merci ma Puce), et lui a ainsi permis de refaire un relais et de passer le drapeau à damier car c'est un moment mémorable de voir tout le monde vous applaudir.

Nous avons fini cette course en 36ème position certes, mais tout le reste c'est bien passé, la moto n'a pas eu de problèmes les chronos ont descendu (2min07 pour Olivier et 2min05 pour La Perdrix) mais surtout les pilotes et toute l'équipe autour se portent bien. Et pour le bruit bizarre, c'était la ligne d'échappement qui était fendu en sortie de cylindre AV.

Je tiens à remercier toute l'équipe pour leur aide précieuse.

Vivement la prochaine course (en 2005 malheureusement)

La Perdrix.

Prochaine sortie:

-Le 12 Juillet 2004 au Mans pour Olivier.
-Le 22 Août 2004 à Nogaro pour La Perdrix.